Apprendre des aînés : sur la voie de la sagesse

  • Par Héloïse Morée
  • Mise en ligne : 26 juillet 2018
  • Mise à jour : 26 juillet 2018

Les grands-parents possèdent une riche expérience de vie. Même si leur génération était bien différente de celle de leurs petits-enfants, ils se sont retrouvés dans une multitude de situations qui leur a enseigné bien des leçons. Ils sont donc en mesure de partager leurs expériences avec leur descendance pour leur apporter un autre point de vue.

À plusieurs niveaux, ils jouent un rôle important. N’ayant plus d’impératifs professionnels, ils sont parfois plus disponibles que les parents pour écouter et répondre aux questions des plus jeunes. Ils sont donc de parfaits confidents aux côtés desquels ces derniers continueront de découvrir la vie.

La fiabilité

Au premier plan, les grands-parents incarnent des personnes sur lesquelles les petits-enfants peuvent compter. Ils sont donc considérés comme un point de repère important dans leur vie. Disposant de temps et de peu de contraintes, les grands-parents sont souvent sollicités pour dépanner leurs propres enfants et jouer les nounous. Les petits-enfants sont généralement ravis d’être gardés par des grands-parents leur autorisant plus de choses et leur laissant davantage de liberté que leurs parents. À chaque nouvelle rencontre, des liens se tissent dans la maison de famille souvent emplie de photos. Le logement représente un petit cocon caractérisé par un environnement familier. Il est généralement associé à un contexte plus détendu qu’à la maison, loin de l’autorité parentale.

La prise de recul et la patience

En plusieurs décennies, les grands-parents ont été confrontés au positif comme au négatif. Ils ont donc appris à réagir face aux situations, quelles qu’elles soient. L’une de leurs forces est d’être en capacité de poser les choses et de prendre du recul. Ils ne réagissent plus de manière impulsive et ont davantage tendance à réfléchir avant d’agir ou de prendre des décisions. Ils sont donc un modèle pour les plus petits dont l’énergie débordante est à canaliser. À leurs côtés, les plus jeunes apprennent à relativiser.

Ils s’essayent également à la patience en observant l’attitude de leurs papis et de leurs mamies. Ces derniers sont généralement plus détendus que leurs enfants car moins pressés. Ils disposent de plus de temps pour faire les choses, ce qui est un bon modèle pour leurs petits-enfants.

La transmission des valeurs

Le rôle des grands-parents est désormais large. Au rayon des priorités, on retrouve la transmission d’un savoir-faire à ses petits-enfants : jardinage, cuisine, pêche, couture, etc.

En parallèle, le partage des souvenirs en famille et des anecdotes arrive également au palmarès des activités préférées de ces deux générations. Le sens de la famille est donc au centre des discussions, tout comme la notion de respect de l’autre. Au-delà de ça, ces échanges permettent aux plus petits de se situer dans la filiation et de se forger une identité propre.

Par ailleurs, les grands-parents proposent également une alimentation saine à l’image de leur mode de vie.

La transmission du goût de la lecture et des sorties culturelles

Les petits-enfants adorent découvrir de nouveaux livres avec leurs grands-parents. Avec eux, ils ont le temps de se promener au milieu des histoires et notamment des grands classiques de la littérature française. Ils se plaisant à découvrir musées et expositions.

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
Donner le goût de la lectur...

Certains rechignent à lire, d’autres adorent ça. Pour accompagner gaiment ses petits-enfants v...Lire plus...

Les aidants familiaux : une...

Ils sont encore plus nombreux qu’on ne le pense... On compte en France 11 millions d’aidants fami...Lire plus...

Quelle vie après la perte d...

Le passage à la retraite apporte son lot de changements, et pas seulement au plan professionnel. En effet, ...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire