Confinement: 10 conseils pour assurer la sécurité et le bien-être des animaux de compagnie

  • Par Viens Lisa
  • Mise en ligne : 25 mars 2020
  • Mise à jour : 26 mars 2020

La célèbre association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals, peuple pour un un traitement éthique des animaux) a publié en ce début de semaine un communiqué incluant des recommandations pour bien s’occuper de ses animaux de compagnie pendant le confinement général dû au coronavirus.

En cette période de confinement général, il est important de prendre soin les uns des autres, et cela inclut bien sûr nos animaux de compagnie. De nombreux experts tels que le centre de contrôle et de préventions des maladies des Etats-Unis (Centers for Disease Control and Prévention), l’Organisation Mondiale de la Santé ou d’autres encore affirment que les chiens et les chats n’ont aucune chance de contracter les COVID-19, toutefois, ils peuvent les transmettre s’ils sont en contact avec des malades.

- N’enfermez pas vos animaux en cage ou dans une pièce à part, ils peuvent se déplacer dans la maison et dans le jardin tout comme vous.

- Ne mettez pas de masques à vos animaux, ces derniers peuvent leur provoquer des difficultés respiratoires, de plus, certains chiens peuvent également les ingérer, ce qui pourrait être dangereux

- Il n’est pas nécessaire de faire de trop gros stocks, comme pour les humains, si vous dévalisez les magasins, vous rendrez vulnérable quelqu’un qui ne pourra pas acheter d’aliments pour son animal alors qu’il n’en a plus. Planifiez simplement sur deux ou trois semaines grand maximum ses besoins (croquettes, pâté, litière ou médicaments spéciaux). Rappelez-vous également que les vétérinaires restent ouvert en cas de problèmes. (N’hésitez-pas à les appeler, afin de limiter vos déplacements.

- Appelez vos voisins (pour limiter les contacts) ayant des animaux de compagnie pour vous assurer que tout va bien chez eux, vérifiez s’ils ont suffisamment de nourriture pour eux et leurs animaux, le cas échant, proposez leur d’acheter leurs provisions manquantes lors de vos prochaines courses pour réduire le nombre de personnes qui se déplacent et sortent de chez elles (surtout si ce sont des personnes à risque)

- Faites don si vous le pouvez, d’argent ou de nourriture aux associations et refuges pour animaux de votre ville. (Là encore, n’hésitez pas à les contacter pour savoir s’ils ont des besoins précis)

- Si vous êtes en appartement, essayez de promener vos animaux un minimum, en restant proche de votre domicile, même si ce n’est pas votre grand trajet habituel, cinq ou dix minutes en plein air vous feront tous les deux du bien. (attention toutefois à respecter les règles sanitaires actuelles et à penser à votre attestation) Si vous êtes une personne à risque, ou que vous continuez à travailler et n'avez pas le temps de promener votre animal, le service Emprunte mon toutou est maintenu ouvert afin que vous chers animaux puissent être baladés. Découvrez plus d'informations sur le site https://www.empruntemontoutou.com/.

- Si vous avez une personne malade dans votre entourage, celle-ci ne doit pas être en contact avec vos animaux, en effet, le virus peut se déposer sur les poils et ainsi se transmettre aux humains (de la même manière que sur un vêtement ou une poignée de porte.)

- Assurez-vous d’avoir quelqu’un de votre entourage pour s’occuper de vos animaux dans le cas où vous tomberiez malade.

- Jouez avec eux ! Cela vous fera du bien à tous, vous vous dépenserez, aurez chacun votre dose de rires, de câlins et de bonne humeur pour la journée. Une pause jeux avec les animaux peut aussi vous permettre de souffler un peu si vous êtes en télétravail.

- Vous pouvez également concevoir des jeux simples pour les divertir quand vous êtes occupés : Mettre une ou plusieurs petites friandises dans du journal froissé, cachés un peu partout dans votre logement, attachez de la ficelle au bout d’un bâton pour jouer avec votre chat, utilisez des jouets de type Kong (attention tout de même à l’abus de friandises)

 

Il y a donc de multiples possibilités, comme précisé au dessus, les associations et refuges sont également submergés, vous pouvez également devenir une famille d’accueil provisoire (le temps du confinment) pour un chien, chat ou NAC de refuge. Les refuges ayant dû fermer leurs portes au public manquent cruellement de bénévoles, alors si vous êtes en mesure de le faire, c’est le moment d’adopter ou de proposer votre aide.

Nos animaux de compagnie dépendent de nous pour prendre soin d’eux quelque soit la situation, et surtout en période de crise comme aujourd’hui. Assurons-nous qu’ils reçoivent de la nourriture saine, beaucoup d’exercice et tout l’amour et l’attention qu’ils méritent.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur PETAFrance.com.

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
Le Pays Basque

Entre la Côte Atlantique les Pyrénées et le Béarn, s’étend un Pays... Qui ...Lire plus...

Le Carnaval de Venise

Symbole de la romantique ville de Venise mais également pilier des carnavals en Europe, cette cél&eg...Lire plus...

Rencontre avec Eric Serra

En quelques mots, Eric Serra est né le 9 Septembre 1959 à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne. I...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire