Cette année je fais mes semis moi-même

  • Par Viens Lisa
  • Mise en ligne : 21 juin 2021
  • Mise à jour : 21 juin 2021

Quel plaisir de prendre soin des plantes qui égayent notre jardin, nos balcons et de déguster avec fierté les légumes de son potager. S’improviser jardinier n’est pas compliqué. La maîtrise de quelques techniques simples suffit à obtenir d’excellents résultats. Après l’achat de plants en pot ou en godets, il ne reste plus qu’à les mettre en terre.

Pourquoi ne pas aller plus loin?

A partir de simples graines, il est possible d’effectuer ses semis soi-même. Vous pourrez ainsi, à moindre frais, obtenir plantes ou légumes savoureux en respectant quelques étapes. Les conditions météo plus clémentes du mois de mars sont idéales pour se lancer. Au printemps, les semis peuvent s’effectuer directement en pleine terre dans le jardin, en serre ou sous châssis. Mais vous pouvez aussi semer en intérieur en toute simplicité. De nombreux sites sur le web fourmillent d’astuces pour réussir à coup sûr tous vos semis.

Semer chez soi, mode d’emploi :

Vous n’aurez besoin que de peu de matériel : quelques sachets de semences, des contenants percés (yaourts, boîtes à œufs, bacs polystyrènes, barquettes, bouteilles, pots, terrines en plastique, ...), des étiquettes, cuillères, ciseaux, ... Laissez tremper les graines dans l’eau tiède avant utilisation. Utilisez un terreau « spécial semis ». N’utilisez pas de terre du jardin qui peut contenir des insectes ! Placez le terreau et les graines dans les contenants. Couvrez d’un plastique, papier journal ou d’une bouteille coupée en deux pour maintenir l’humidité.

A savoir : Recyclez des barquettes de viennoiseries, pour en faire des mini-serres ! Apposez une étiquette dessus en mentionnant le semi planté. Arrosez par pulvérisation pour ne pas disperser les graines. Le terreau ne doit jamais être trop sec ni détrempé. Disposez dans un environnement chaud et éclairé. Dès les premières levées, éclaircissez les semis pour éviter qu’ils soient trop nombreux. Déposez les plants obtenus près d’une fenêtre pour qu’ils puissent bénéficier de chaleur et de luminosité mais jamais en plein soleil. Continuez à arroser régulièrement avec de l’eau à température ambiante dans laquelle vous pouvez ajouter de l’engrais. Quand les plants sont suffisamment vigoureux, transplantez-les en pleine terre si la température extérieure le permet.

Attention : Evitez la transition trop brutale en pleine terre. Sortez les pots progressivement à l’extérieur et à l’ombre. Il ne doit plus y avoir de risque de gel.

Le conseil de seniors Mag : Faites des économies ! Récupérez vos propres graines lorsque vous consommez vos haricots, tomates, courges, poivrons, ... Une fois séchées, elles vous fourniront un excellent semi pour vos prochaines récoltes.

Comment conserver les semences ?

Les sachets contiennent en général plus de graines que nécessaire pour un semi. Vous pouvez les conserver à l’abri de la chaleur et de la lumière dans leur sachet ou dans une enveloppe en papier. Gardez-les dans un endroit sec, frais et sombre ou disposez-les dans un récipient en plastique fermé et placé dans le bac du réfrigérateur.

Vous hésitez à vous lancer ?

Les tomates du jardin procurent une saveur inégalable à celles achetées dans le commerce. Leur semi est très simple à réaliser. Testez en semant quelques tomates-cerises pour débuter. Récoltez et régalez-vous !

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
Halte au démarchage télépho...

Le démarchage téléphonique consiste à appeler des particuliers afin de leur proposer u...Lire plus...

Les enceintes connectées

Très prisées par les jeunes, les enceintes connectées ont la côte depuis plusieurs ann&...Lire plus...

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude, ou bicarbonate de sodium, alias NaHCO3 pour les initiés, est une poudre 100% natur...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire