Rencontre avec Michèle Castan de chez Génération Mouvement

  • Par Viens Lisa
  • Mise en ligne : 15 septembre 2020
  • Mise à jour : 15 septembre 2020

Avec 9 000 associations locales, 84 fédérations départementales et 17 unions régionales, bénévoles et responsables, Générations Mouvement s’investit pour que la vie associative chez les seniors soit un plaisir. Elle est le premier réseau associatif de retraités en France et se consacre à créer du lien social via des activités d’échange, de loisir, de tourisme ou de solidarité.
Seniors Mag a rencontré Michèle Castan, secrétaire Adjointe, en charge de la santé et du social et présidente de la fédération départementale de la Lozère.

S.M. : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots?
M.C. : Génération Mouvement est une association qui fédère plus de 600 000 adhérents. Nous portons une attention particulière au lien social, essayer de lutter contre la solitude. Nous avons une partie « activités », bien entendu tout ce qui est culturel/patrimoine mais aussi une volonté d’être un acteur important sans le secteur de la santé et du social. Nous participons à des instances importantes (car lorsqu’on donne la parole aux seniors, nous nous devons d’y répondre). Nous participons au conseil de la citoyenneté et de l'autonomie par exemple. Dans les départements nous participons au conseil départemental Santé. Dans le cadre du plan régional santé dont vous savez l'importance, tout vient d'être mis en place. Nous serons partie prenant dans la mise en place des fiches pratiques, des fiches patients...Nous avons également, un institut de formation de responsable associatif. Nous formons ainsi aux fonctions de président, trésorier, secrétaire... Comment animer une réunion, quelles sont les contraintes juridiques à respecter, etc. Comme vous le voyez nous souhaitons que nos bénévoles puissent évoluer dans de bonnes conditions. Il est important d'être bénévole aujourd'hui mais il est aussi important de les aider pour éviter tout problème.
S.M. : j'imagine que vous êtes un partenaire privilégié des communes en local ?
M.C. : Oui au niveau des communes nous avons une représentativité assez importante, nous représentons ce coté « convivial », de proximité, qui permet de rompre la solitude que l’on déplore dans beaucoup d'endroits. D'ailleurs Génération Mouvement est présent au Salon des Maires, cela donne une idée de la force que nous représentons.
S.M. :Quels sont les grands axes, les grandes missions de Génération Mouvement ?
M.C. : Alors comme grand axe génération mouvement se donne : Le lien social, et son développement pour réduire la solitude des personnes âgées est notre axe prioritaire. Nous avons au sein de GM une licence d'agence de voyage car qu’il y a aussi ce côté culturel, je dirais que maintenir un Homme en projet c’est maintenir un homme en devenir. Nous avons également la partie institutionnelle avec participations à des organismes qui essaient de mettre en place et d’aider les personnes âgées. Le conseil territorial de santé, les aides humaines, les aides techniques pour les personnes âgées, ce qui me paraît très important aujourd'hui... Nous sommes également représentant des usagers avec France Assos Santé. On lutte également contre la fracture numérique. Personnellement je participe au comité d’entente pour l’Avancée en âge qui est autour du Défenseur des Droits pour voir toutes les difficultés que peuvent rencontrer les seniors. Qu'il s'agisse de soucis pour le maintien à domicile, les EHPAD, les hôpitaux...Comme disait le Professeur Lamarque « Vieillir oui, mais vieillir en bonne santé ! » Et c'est un peu nos idées !
S.M. :Si des lecteurs souhaitent s’investir au sein de Générations Mouvement que doivent-ils faire ?
M.C. : Nous en serions ravis ! Ils seront les bienvenus, qu’ils contactent l’association GM en local. En effet nous veillons à une bonne représentativité sur tout le territoire. Parfois on a tendance à dire que les seniors représentent un coût mais si on tous les bénévoles seniors s’arrêtaient, il en resterait beaucoup moins ! En fin de compte nous compensons largement par tout le travail que nous faisons (et que nous avons fait avant !)
S.M. : Cela représente-t-il un investissement important ?
M.C. : Chacun donne à la mesure de ses capacités, en plaisantant je disais l’autre jour, certains salariés ne feraient peut-être pas ce que je fais actuellement ; il y a des fois ce n’est pas 35 heures, c'est largement 60 à 70 heures et c'est du bénévolat. Mais les sourires des personnes que nous rencontrons et à qui nous donnons de notre temps vaut de l'or ! Nous avons été habitués à une humanité importante et j'aurais envie de dire qu’il faudrait que ça continue, continuons de développer ce sentiment humain, il est important de maintenir cette humanisation de la société.

LES CONTACTS :
Fédération de la Gironde : 13 rue Ferrère - 33052 BORDEAUX CEDEX Tél. : 05 56 52 79 76 - fdcar-33@wanadoo.fr
Fédération d’Ille-et-Vilaine : Les Galaxies 5, square René Cassin - 35700 RENNES CEDEXTél. : 02 23 20 63 85 - fede35@gmouv.org

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
Retraite : Réorganiser sa vie

En principe on n’est pas surpris. On l’a demandée, attendue, préparée... pour cer...Lire plus...

L’Application “ Courseur “

Faire vos courses est devenu compliqué par les temps qui courent, demandez un coup de mains ou organisez vo...Lire plus...

Maillot de bain et lunettes...

Le soleil commence à faire son apparition et les grandes vacances approchent... C’est le moment id&ea...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire