Halloween : Comment le fêter avec ses petits enfants

  • Par Viens Lisa
  • Mise en ligne : 02 novembre 2020
  • Mise à jour : 02 novembre 2020

Halloween, célébration de l’épouvante, a plus ou moins pris ses marques dans notre pays. Si cette fête vous passe un petit peu au-dessus de la tête, ce ne sera sûrement pas le cas pour vos petits-enfants. Plutôt que de débattre pour savoir si cet événement est purement mercantile ou pas, nous allons voir comment faire de ce moment une occasion de créer et partager avec eux des souvenirs inoubliables.

Une célébration millénaire

Déjà à l’époque des Celtes, les hommes célébraient cette date, marquant le mi-temps entre les solstices d’été et d’hiver. Cette cérémonie avait pour objectif d’éloigner les mauvais esprits du foyer pour la période à venir. L'Écosse, l’Irlande et autres contrées celtiques ont perpétué cette tradition et l'ont ainsi exportée outre-Atlantique lors des fortes vagues d’immigration en Amérique du Nord qui eurent lieu durant le XIXème siècle. L’apparition en France de cette fête date du début des années 90.

Travaux manuels

Halloween est donc une bonne occasion de partager des activités manuelles avec ses petits-enfants. A tout seigneur tout honneur : le potiron. Cette fameuse cucurbitacée est le symbole le plus représentatif d’Halloween, les enfants seront ravis de vider et découper ce gros légume afin de lui donner l’apparence la plus effrayante possible. Et si vous le souhaitez, vous pourrez aussi cuisiner une bonne soupe, voire faire griller ses graines. C’est aussi l’occasion d’une belle sortie automnale en forêt, afin de ramasser branchettes et brindilles pour la confection du fameux balai de sorcière. Fabrication de costumes divers (sorcières, épouvantail, zombie et autres Dracula...), maquillages plus ou moins effrayants suivant l’âge des enfants compléteront à merveille cet éventail d’activités.

« Un bonbon ou un sort »

L’un des moments préférés des enfants est sans aucun doute la fameuse chasse aux bonbons. Costumés et maquillés pour faire fuir le plus terrible des monstres, les petits chemineront dans le quartier, en groupe et accompagnés d’un ou plusieurs adultes bien-sûr. Ils pourront ainsi sonner et toquer aux portes du voisinage afin de récolter le plus de friandises possible. " Un bonbon ou vous serez maudits !", sous cette terrible menace, l’habitant du lieu sera soulagé d’éviter la malédiction éternelle en échange d’une sucrerie. Cette promenade, à effectuer à la nuit tombée, précoce à cette période de l’année, mettra petits et grands en appétit.

Et chair de poule en soirée

Et pour bien terminer cette journée particulière, il sera toujours possible de visionner un film, un dessin animé, dont les thèmes seront bien sûr le suspense et l’épouvante. Vous pourrez aussi faire la lecture d’une histoire, d’un conte, avant d’aller au dodo. Du petit Poucet aux histoires de terrifiants mangeurs de chair humaine, en passant par les fantômes et sorcières, la gamme de livres et de films est si vaste que vous ne pourrez que trouver votre bonheur et celui de vos petits-enfants. Il est bien-sûr nécessaire d’adapter le support à l’âge et à la sensibilité de chaque enfant.Il n’y a plus qu’à profiter d’Halloween. Idéalement située entre les vacances d’été et les fêtes de fin d’année, cette célébration permettra d’offrir aux grands comme aux petits ces souvenirs qui nous construisent et qui nous font apprécier les moments simples de la vie de famille.

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
Déconnecter ses petits-enfants

A la maison pour la semaine, vos petits-enfants ne lâchent pas leur nouveau smartphone et leur tablette des ...Lire plus...

Interview avec Renan Luce

En quelques mots, Renan Luce est né le 5 mars 1980 à Paris. Il est auteur, compositeur et interpr&eg...Lire plus...

Interview avec Julie Zenatti

Julie Zenatti est née le 5 février 1981 à Paris, c’est une acteure, compositrice et int...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire