Rencontre et interview avec Roland Magdane

  • Par Viens Lisa
  • Mise en ligne : 21 septembre 2020
  • Mise à jour : 21 septembre 2020

Roland Magdanski, né le 3 juillet 1949 à Grenoble (Isère), est un humoriste, chanteur et acteur français d'origine polonaise. Chauffeur du Mime Marceau à ses débuts, il réalisa son premier one man show en 1978. Il a deux enfants : Sébastien et Cannelle et habite depuis 2008 en Corse, à Ajaccio.

S.M. : Bonjour Rolland Magdane, nouvelle tournée avec de nouveaux sketchs, tout en conservant aussi d’anciens personnages, dites-nous tout !
R.M. : Pour le spectacle, même si effectivement on retrouve les personnages que les gens connaissent, c’est vraiment un spectacle 100% nouveau. Ce qu’on retrouve c’est mon couple, avec ma femme, c’est mon cheval de bataille depuis des années, et puis les gens rient : les femmes reconnaissent leur mari, les hommes leur femme, et ce que je vis moi dans ma vie de couple finalement tout le monde le vit dans sa vie de tous les jours.
S.M. : Revenons un petit peu à vos débuts...qui ont été très rapides…
R.M. : Ah oui, c’est vieux ça .. *rires* c'était l’apprentissage, j’ai fait du théâtre, toujours travaillé et comme pour gagner ma vie je chantais souvent dans des restaurants avec ma guitare, ça m’a permis de faire des comédies musicales. J’ai même travaillé avec Fugain ; je n’ai pas arrêté d’apprendre dans toutes mes expériences. Après avoir travaillé en équipe, j’ai voulu essayer le one man show, j’avais toujours admiré Fernand Raynaud et ça m’a donné l’envie. C’est venu comme la cerise sur le gâteau après avoir fait plein de choses, que ce soit du théâtre ou de la comédie musicale, mais l’apprentissage c’était ça, comme on dit « avant d’être Molière, il faut être tapissier chez son père ».
S.M. :Première scène en solo en 1978, est ce que 40 ans après, vous avez toujours le même frisson, la même énergie, le même doute ou la même peur face à votre public quand vous rentrez sur scène ?
R.M. : Malheureusement, c’est toujours le même doute, on a toujours l’impression quand on écrit des one man show qu’on connaît rien, qu’on a rien appris, c’est à dire que quand j’écris un truc moi ça me fait marrer, mais le public non et inversement. C’est la plus belle récompense quand ça marche, mais au départ c’est la chose la plus effrayante qui existe pour un artiste. C’est pour ça que je suis toujours très gentil avec les jeunes qui attaquent ce métier parce que c’est très difficile.
S.M. : Vous êtes un artiste accompli, où va votre préférence ? Le théâtre, le cinéma, la télévision ou les one man show ?
R.M. : Honnêtement, si on me proposait un rôle comme Coluche dans Ciao Pantin, je ne dirais pas non. La télévision, des séries télé j’en ai fait, ça me plait car dans une série on travaille en équipe, et j’adore ça. Mais, si je devais choisir bien sûr que je garderais le one man show, parce que c’est le plus complet, quand je suis sur scène et que je fais plusieurs personnages, j’ai l’impression de faire du théâtre, et je suis complètement autonome, c’est à dire que j’écris moi-même.
S.M. :Vous avez dit que vous êtes assez indulgents avec les jeunes ; si demain on vous propose un spectacle en duo avec un autre auteur ou acteur, avec qui aimeriez-vous partager cette expérience sur scène ?
R.M. : J’aimerais bien le faire avec un jeune et peut-être avec un humour différent de moi, ce serait intéressant, la différence. Je vois bien un spectacle façon père et fils, avec le père qui veut vraiment apprendre quelque chose à son fils, et le fils qui ne veut rien savoir, qui ne l’écoute pas. Ce serait avec Haroun, c’est un jeune comique que j’apprécie énormément, il est très intelligent et n’a pas encore la place qu’il mérite, son humour est aussi fort que Gaspard Proust. Après parmi les jeunes il y en a beaucoup qui émergent en ce moment et qui sont vraiment bien.
S.M. : Il y a une facette de votre vie que l’on connaît moins, c’est votre carrière américaine, vous êtes un des rares humoristes français à avoir réussi là-bas.
R.M. : Quand je suis parti aux Etats-Unis j’avais peur que les gens disent « il abandonne la France ». J’y ai fait deux choses très intéressantes : faire l’acteur et des one man show en anglais (et c’est vraiment une chose difficile, car les américains ont déjà les leurs, alors il fallait que je reste français pour plaire là-bas). C’est ce qui s’est passé, j’ai travaillé sur l’Amérique vu par un français et j’ai été élu meilleur comique étranger aux Etats-Unis, (je n’aime pas trop les récompenses mais ça c’est ma petite légion d’honneur à moi). J’ai aussi joué dans une série américaine qui s’appelait Diamonds, j’incarnais un flic français et ça c’était vraiment nouveau, car je n’avais jamais été acteur en France. Quand je suis revenu, on m’a demandé de faire une série, et j’ai commencé à faire du cinéma.
S.M. : Avec votre carrière bien remplie, avez-vous aujourd’hui d’autres envies ?
R.M. : Au départ je me disais quand je serai vieux je ferai de la sculpture ou quelque chose comme ça, mais je n’en ai jamais fait, je n’ai pas le recul et l’expérience d’un vrai sculpteur qui a des décennies de travail derrière lui. En revanche j’ai le vécu et l’expérience d’un mec qui écrit des one man show et qui a fait de la scène. Je pense déjà au prochain spectacle qui aura lieu dans 3 ou 4 ans et ça me fait peur. Ma passion c’est mon métier et si je dois faire encore autre chose après mes spectacles, ce sera encore un spectacle. J’ai deux solutions qui s’offrent à moi, on parlait jeunesse toute à l’heure, peut-être faire un hommage aux jeunes, faire un spectacle de sketchs avec des jeunes qu’on connaît un peu moins, pour passer le flambeau. Puis en écrire sur ma vie aussi, enfin je ne sais pas, c’est encore en ébullition.

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
Interview avec Serge Blanco

Serge Blanco est né le 31 août 1958 à Caracas au Venezuela. Célèbre pour sa carr...Lire plus...

Rencontre avec Eric Serra

En quelques mots, Eric Serra est né le 9 Septembre 1959 à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne. I...Lire plus...

L'Interview de Guy Carlier ...

Guy Carlier est né le 5 juin 1949 à Argenteuil. Il est chroniqueur radiophonique et tél&eacut...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire