La colocation intergénérationnelle

  • Par Héloïse Morée
  • Mise en ligne : 05 mai 2019
  • Mise à jour : 05 mai 2019

Pour bon nombre de seniors, l’avancée en âge est souvent synonyme de perte d’autonomie et de solitude. Dans certains cas, il s’avère incontournable de mettre en place différents types d’aides (aide à domicile avec aide au lever et/ou au coucher, aide à la toilette, portage de repas, aide-ménagère, courses, petits travaux de bricolage, aide administrative…). Lorsque cela ne suffit pas, la question du placement en institution se pose. Cela constitue souvent un déchirement pour la personne qui perd ses repères, son environnement et parfois même son animal de compagnie.

Chez d’autres, c’est davantage le fait de mener une vie isolée et sans contacts extérieurs qui pèse. Le fait de vivre dans le silence le plus total, de ne plus avoir personne avec qui partager le quotidien et avec qui faire des projets peut être à l’origine de troubles anxieux ou d’affects dépressifs.

Le fait de quitter le domicile pour remédier à ces différents problèmes est généralement associé à l’entrée en maison de retraite. Pourtant, il existe bien d’autres solutions qui présentent de nombreux avantages. Découvrons en quoi la colocation intergénérationnelle peut être une solution.

La colocation intergénérationnelle, c’est quoi ?

Le principe de la colocation intergénérationnelle est de regrouper jeunes gens (étudiants, jeunes actifs) et seniors sous le même toit. Cette forme de vie commune présente des avantages pour les deux parties. Des règles la régissent pour que chacun puisse y trouver son équilibre mais dans tous les cas, il est avant tout question d’aventure humaine. Chacun peut trouver entière satisfaction dans cette formule, à condition que les choses soient claires dès le début.

Quelle forme la colocation intergénérationnelle prend-elle ?

Concrètement, il s’agit d’une chambre chez l’habitant qui est mise à la disposition d’une personne.  Dans ce type d’hébergement, c’est le senior qui accueille au sein de son logement.

Deux types de cas existent quant au coût de l’hébergement. La première possibilité est de bénéficier de gratuité de la chambre en échange de services tels que la réalisation du ménage, des courses, de la cuisine ou tout simplement d’une présence. La seconde option est de payer sa chambre contre des services ponctuels. Quelle que soit la solution retenue, le prix de la chambre est peu élevé.

Quels sont les avantages de la colocation intergénérationnelle ?

Les bienfaits des rencontres intergénérationnelles ne sont plus à prouver. La colocation intergénérationnelle entre dans ce cadre. Ce type de dispositif vante la richesse des échanges entre générations. Les avantages concernent à la fois la personne qui accueille et celle qui est accueillie.

Du côté du senior, la colocation intergénérationnelle permet notamment de continuer de vivre chez soi et de ne pas être déraciné de son environnement. La personne conserve ainsi son confort de vie et son contexte personnel.

Contrairement à l’hébergement collectif en EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), la personne conserve son intimité et sa propre identité.

En outre, le fait qu’une jeune personne s’installe chez le senior est une bouffée d’oxygène ayant pour effet de mettre fin à un sentiment de solitude parfois pesant.  

L’hébergé, lui, profite d’un tarif attractif pour se loger. Il sait également qu’il ne sera pas seul en rentrant le soir.

Les échanges qui ont lieu autour de la journée de chacun et des différentes tâches à accomplir créent du lien. Partager, tel est le mot d’ordre de ce type de cohabitation.

La colocation intergénérationnelle présente-t-elle des inconvénients ?

Qu’elle soit intergénérationnelle ou non, la colocation nécessite de bien définir les choses au préalable et que chacun veille à respecter ses devoirs. Dans le cadre de la colocation intergénérationnelle, les différences en termes de mode de vie sont également à prendre en compte. Du fait des particularités inhérentes à chaque génération, le respect, la discrétion et l’ouverture d’esprit s’imposent.

Les formalités relatives à la colocation intergénérationnelle

Comme dans toute forme de colocation, il est impératif qu’un contrat soit mis en place. Ce dernier doit préciser les droits et les devoirs de chacun en bonne et due forme. Il est également nécessaire qu’il notifie le coût de l’hébergement et qu’il définisse de manière précise les services attendus.

Comment trouver une colocation intergénérationnelle ?

La colocation solidaire répondant à un besoin bien réel, des associations ont vu le jour. Elles permettent de mettre en relation les hébergeurs et les hébergés. Sur des sites dédiés, la personne qui propose son logement exprime clairement ses attentes. Il est impératif de bien échanger au préalable pour être sûr que les besoins des deux parties pourront correspondre. La capacité d’adaptation est un prérequis indispensable à la colocation intergénérationnelle.

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
Parcours de Sandie, travail...

Ayant une mère aide-soignante et une sœur souffrant d’amyotrophie spinale, Sandie Lacombe &eacu...Lire plus...

Réaménager son logement à l...

Lors du passage à la retraite, on ne peut pas échapper à certains remaniements, qu’ils ...Lire plus...

La téléassistance

Pour de multiples raisons, le fait de vivre seul à domicile peut être angoissant, aussi bien pour la ...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire