Le matelas à mémoire de forme, bonne ou mauvaise chose ?

  • Par Héloïse Morée
  • Mise en ligne : 10 avril 2018
  • Mise à jour : 10 avril 2018

Le matelas à mémoire de forme a la particularité d’être recouvert d’une couche de mousse viscoélastique et thermosensible. Comme tout produit en vente dans le commerce, il comporte des avantages et des inconvénients.

Les caractéristiques du matelas à mémoire de forme

Ce matelas a la particularité de s’adapter à la morphologie du dormeur. La mousse galbe parfaitement les contours de son corps et évolue avec lui à chacun de ses mouvements pour les épouser au mieux.

En soutenant chaque partie du corps, ce type de matelas offre un parfait maintien et un confort optimal. Il assure donc un sommeil agréable et réparateur en soulageant les tensions existantes et en évitant l’apparition de nouvelles.

À qui s’adresse le matelas à mémoire de forme ?

Ce matelas accueille tous types de morphologies et de gabarits. Il convient parfaitement pour soulager les symptômes liés à certaines pathologies bien spécifiques. C’est notamment le cas de l’arthrose, des rhumatismes et des problèmes de circulation.

Il est tout à fait possible d’utiliser un matelas à mémoire de forme en dormant à deux, même si les gabarits sont très différents. En effet, la mousse s’attache à envelopper chaque personne tout en douceur. Les personnes ne sont pas dérangées par les changements de position de leur voisin dans la mesure où les mouvements sont amortis.

Dans quels cas de figure est-il déconseillé ?

D’une part, il est moins recommandé aux personnes qui souffrent de transpiration pendant la nuit dans la mesure où il est moins respirant. Pour pallier ce problème, on peut opter pour un matelas conçu à partir d’éléments naturels comme le bambou. Certains modèles haut de gamme comportent une couche de gel qui apporte un effet de fraîcheur.

D’autre part, celles et ceux qui ressentent des douleurs dans le dos ne seront pas forcément à l’aise sur ce type de matelas. Son avantage se transformera finalement en inconvénient avec un matelas qui les calera presque trop et freinera leurs mouvements. Dans ce cas, lisez notre guide pour bien choisir son matelas.

Choisir le bon matelas

Afin de profiter d’un matelas qui vieillisse bien, il est nécessaire d’opter pour un modèle dont la densité est au minimum de 55 kg/m3. Cela vous garantira un soutien durable.

Il faut également être attentif au niveau de la couche viscoélastique du matelas qui doit être présente sur les deux faces. La bonne épaisseur est comprise entre 5 et 8 centimètres.

Dès réception du matelas, il est impératif de l’aérer avant utilisation puis de le recouvrir avec un protège-matelas.

Le prix d’un matelas à mémoire de forme

Il est possible d’acquérir un matelas à mémoire de forme quel que soit son budget. En effet, de nombreuses gammes existent dans ce domaine et les prix vont du simple au quintuple selon les caractéristiques du produit (épaisseur de la couche viscoélastique, densité du matelas…).

Choisir un sommier adéquat

Il est conseillé de s’orienter vers un sommier à lattes plutôt que vers un sommier tapissier à ressorts pour une aération optimale du matelas. Dans tous les cas, il est impératif d’aérer chaque jour son matelas.

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
Le surmatelas : le petit + ...

Le surmatelas était utilisé autrefois pour plus de chaleur et pour économiser le matelas, il ...Lire plus...

Balcon, terrasse, petit jar...

Nous n’avons pas toujours la place pour planter tous les légumes que l’on souhaiterait. On n&rs...Lire plus...

Nettoyage de Printemps : co...

Les beaux jours sont là et vous êtes motivé(e)s pour faire le « grand ménage de p...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire