Les produits anti-moustiques

  • Par Héloïse Morée
  • Mise en ligne : 11 mai 2018
  • Mise à jour : 11 mai 2018

La vente de produits anti-moustiques est règlementée en Europe.

Les produits anti-moustiques, c’est quoi ?

Les produits anti-moustiques sont des produits biocides, c’est-à-dire qu’ils détruisent les êtres vivants. Conçus à partir de produits chimiques, leur production et leur utilisation sont donc encadrées de manière précise afin de protéger l’homme, les animaux et l’environnement. Il est donc primordial qu’ils répondent à des exigences bien précises en matière de réglementation sanitaire. Ils ne peuvent donc pas être mis en vente sur le marché s’ils n’y ont pas été autorisés.

Les substances actives qu’ils comportent doivent donc être validées au préalable. Au-delà des précautions prises pour l’homme, les animaux et l’environnement, l’action de la substance contre les organismes nuisibles est étudiée. L’efficacité du produit sur les moustiques doit en effet être avérée. L’évaluation est réalisée au plan européen et c’est elle qui détermine si le produit sera mis en vente ou non. Si les risques pour la santé et l’environnement sont écartés et que le produit est jugé efficace, il sera autorisé.

Quelles substances actives dans les produits anti-moustiques ?

Les substances actives utilisées pour la fabrication des produits anti-moustiques doivent faire partie d’une liste présente sur le site de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA). Si les produits anti-moustiques contiennent des huiles essentielles, ces dernières doivent avoir passé le même test avec brio, aussi bien pour valider l’absence de danger pour la santé que leur efficacité.

Par exemple, les huiles essentielles de menthe et de lavande sont autorisées, tandis que les huiles essentielles de citronnelle et de géranium ne le sont pas. En effet, les huiles essentielles n’apparaissant pas dans la catégorie des substances autorisées n’ont pas fait preuve de leur efficacité.

L’étiquetage des produits anti-moustiques

L’étiquetage des produits anti-moustiques est encadré par la réglementation biocide. Elle prévoit que toutes les substances contenues dans le produit apparaissent noir sur blanc sur l’étiquette. Leur concentration doit également y figurer. Par ailleurs, une notice doit mentionner les conditions d’utilisation du produit, tout comme le délai suite auquel l’effet escompté apparaîtra et sa durée d’efficacité. Une traçabilité doit être établie grâce à un numéro de lot apparaissant sur le produit ainsi que la date de péremption.

Des mentions interdites

Les fabricants sont loin de pouvoir faire apparaître ce qu’il veut sur leurs produits. Il leur est en effet interdit de préciser que le produit est « respectueux de l’environnement », « respectueux des animaux », qu’il « ne nuit pas à la santé », qu’il est « naturel », « non toxique » encore que c’est un « produit biocide à faible risque ». Toute autre mention allant dans ce sens est également proscrite.

L’emballage

L’emballage du produit doit également être effectué rigoureusement, qu’il s’agisse ou non de bracelets. Il doit aussi être étiqueté, comme l’indiquent les dispositions de la réglementation relative aux substances et mélanges dangereux. Dans les cas particuliers, le produit doit impérativement contenir un symbole de danger ou une mention d’avertissement spécifique.

Afin de sélectionner un produit adapté, consultez les recommandations du Ministère de la santé.

 

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
Les protections solaires

Plus que représentées à l’approche des beaux jours, les protections solaires sont l&rsq...Lire plus...

L’arthrose, symptômes et tr...

L’arthrose est une pathologie dont la principale caractéristique est la douleur ressentie par le pati...Lire plus...

Baisse d’odorat chez les se...

Contrairement aux périodes de rhume passager au cours desquelles l’odorat se voit temporairement affe...Lire plus...

Tous les commentaires
  • FRANCOISE BARBOSA

    2018-08-05

    Bonjour Très dérangée par les moustiques j'ai demandé à la PH un produit non chimique. Il m'a été vendu un spray BIO à base de 7 huiles essentielles dont la citronnelle, géranium lavandin. Or je constate en lisant votre site que la citronnelle et le géranium n'ont pas fait leur preuve. Que pensez ?? Merci pour votre réponse

Écrivez-nous un commentaire