Les réductions et crédits d’impôt destinés aux particuliers

  • Par Héloïse Morée
  • Mise en ligne : 17 avril 2018
  • Mise à jour : 17 avril 2018

Honorer ses devoirs de citoyen français est une obligation. En parallèle, il existe bien des droits auxquels prétendre en matière de réductions et de crédits d’impôts. Un certain nombre de démarches ouvrent en effet droit à des avantages fiscaux. Cela concerne entre autres l’emploi à domicile, la famille, le logement, l’investissement locatif, l’investissement dans le capital d’une entreprise ou encore les dons aux associations.

Emploi à domicile et crédit d’impôt

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 50 % des salaires versés dans la limite d’un plafond compris entre 12000 et 20000 € annuels.

Famille et réduction d’impôt

Les enfants à charge non rémunérés qui suivent des études peuvent ouvrir droit à une réduction d’impôt sur le revenu. Le montant du crédit est fonction du niveau d’enseignement (collège, lycée, enseignement supérieur).

Sous certaines conditions, il est également possible de prétendre un crédit d’impôt de 50 % pour la garde des enfants de moins de 6 ans par une assistante maternelle, une crèche ou une garderie dans la limite de 2300 € de frais de garde annuels par enfant et de 1150 € dans le cas d’une garde alternée.

Logement et crédit d’impôt

Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) est un avantage permettant de déduire des impôts les dépenses relatives à des travaux effectués dans l’objectif d’améliorer les performances énergétiques d’une résidence principale achevée depuis au moins 2 ans. Il y a bien entendu des conditions à respecter (acheter des matériaux énergétiquement performants auprès d’une entreprise…). Vous pouvez ainsi économiser de 15 à 30 % sur le montant des dépenses dans la limite de 8000 € pour une personne seule et de 16000 € pour un couple. À noter que 400 € sont ajoutés à cette somme par personne à charge.

Tout logement construit ou acheté dans l’objectif de le louer peut également ouvrir droit à des avantages s’il est loué pendant 6 ou 9 ans au minimum au plus tard un an après sa livraison ou son acquisition. Cela concerne les logements construits ou acquis entre le 1er septembre 2014 ou le 31 décembre 2021, dans la limite de 5500 € par mètre carré habitable et d’un plafond de 300 000 €.

La réduction d’impôts est de 12 % pour les locations d’une durée de 6 ans et de 18 % pour celles d’une durée de 9 ans. 

Investissement dans le capital d’une entreprise et réduction d’impôt

Les versements réalisés au titre de la souscription au capital initial ou aux augmentations de capital d’une entreprise permettent une réduction d’impôt de 18 % des versements effectués chaque année de la période en question. Pour en bénéficier, il est impératif de conserver ses titres jusqu’à la fin de la cinquième année qui suit celle de la souscription. Le plafond à ne pas dépasser est de 50000 € pour une personne seule et de 100000 € pour les couples.

Dons aux associations et réduction d’impôt

Une réduction de l’impôt sur le revenu comprise entre 66 et 75 % des dons est possible dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
La Vente en Viager : de nom...

Entre l’allongement de la durée de vie et le gel des retraites qui entraîne pour certains une d...Lire plus...

Investir dans une résidence...

Le régime LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) dans « les résidences de services...Lire plus...

Mettre en gestion son bien ...

Vous êtes propriétaire d’un bien que vous souhaitez louer et vous vous posez la question de sav...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire