Les Stentors

  • Par Pascale PEIFFER
  • Mise en ligne : 04 juillet 2017
  • Mise à jour : 02 mars 2018

Sébastien Lemoine à l’initiative du groupe nous présente Christian, le nouveau membre des Stentors et ce 4ème album concept autour du thème de la « Patrie » si cher à leur cœur, eux, fervents défenseurs des chansons en langue française, de la culture de notre pays et de l’Histoire de notre belle France. Le tout dans la bonne humeur et le rire !

Seniors Mag (S.M.) :  Bonjour les Stentors. Après 3 albums et plus de 800 000 cd vendus, on ne vous présente plus mais par contre vous pourriez nous parler du nouveau venu, Christian Helmer.

On est ravis que Christian nous ait rejoint tout d’abord parce que c’est un ami de 20 ans avec lequel j’ai commencé le chant au conservatoire mais c’est surtout un chanteur absolument formidable, un chanteur d’opéra absolument époustouflant. Vous allez tomber amoureux de la beauté et la puissance de sa voix. Il a aussi cette qualité d’aimer la chanson française, d’avoir beaucoup chanté ce répertoire là avant de se mettre à l’opéra et de nous apporter cette double culture qui est essentielle au sein du groupe.

S.M. : Vous nous revenez avec un tout nouvel album " Ma patrie " Vous pouvez nous dire ce qui distingue " Ma Patrie " de vos albums précédents ?

C’est un album avec un nouveau concept car il est vrai que nous fonctionnons toujours autour d’un thème. Le premier « Voyage en France » avait pour fil conducteur les régions de France, pour le 2ème « Histoires de France », on avait sélectionné des chansons de l’entre 2 guerres, le 3ème « Cinéma » , était composé de chansons en français sur le cinéma. Pour ce 4ème album, on est partis de la constatation de l’accueil que nous réservait le public quand on chantait sur scène « Paris en colère » et surtout « le chant des partisans ». On a voulu donner au public des chansons sur le thème de la patrie au sens large, une patrie humaniste.

S.M. :  Comment se passe le choix des reprises sur un album des Stentors ? Qui propose et qui décide ?

Le choix se fait en groupe. On en parle beaucoup ensemble. Les plus faibles donnent leur avis, et les plus forts choisissent (rires !). En ce qui concerne la complainte du partisan qui est notre single il y a eu une vraie décision collégiale. Il y avait matière à la chanter à 4. En plus, on s’est éclaté à faire le clip, au propre comme au figuré. Il y a eu quelques accidents du travail (rires !) mais globalement la réalisation de ce clip a été une super expérience à vivre.

S.M. : On vous a découvert chanteurs, danseurs et souvent complices avec le public lors de vos différents concerts, est-ce qu'on aura la chance de vous apercevoir avec un nouveau spectacle cette année ? 

Notre tournée continue jusqu’en décembre. Le spectacle est pour l’instant intimiste avec notre pianiste mais nous sommes en train d’écrire un nouveau spectacle que nous jouerons à partir de janvier 2018. Nous allons nous nourrir de ce dernier album « ma patrie » et revenir avec un show inédit accompagné d’un orchestre plus rock, des feux d’artifices, des chorégraphies, des cascadeurs, des recettes de cuisine (rires)…

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
Michel Fugain : le poète de...

Michel Fugain en quelques mots : Né le 12 mai 1942 à Grenoble, il enregistre un premier album en 1...Lire plus...

Alain Chamfort : le dandy m...

Alain Chamfort en quelques mots : Naissance d’Alain le Govic  à Paris, le 2 mars 1949, 1966 : Il...Lire plus...

Les Choristes : l'interview...

Les 2 acteurs Jean-Louis Barcelona et Patrick Zard étaient à Bordeaux début septembre pour no...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire