VOUS AVEZ DIT …OREILLES BOUCHÉES ?

  • Par Guillaume FAUX
  • Mise en ligne : 30 novembre 2021
  • Mise à jour : 30 novembre 2021

Vous venez de prendre l’avion, vous vous êtes baigné(e) sans bouchons d’oreilles  ; ou tout simplement vous êtes en proie à une accumulation ponctuelle de cérumen… La plénitude auriculaire (ou l’oreille bouchée) engendre une sensation très désagréable. Dans les situations précitées, le mal est anodin et peut être résolu assez aisément. Attention, cependant, à ne pas négliger d’autres causes sérieuses, et plus problématiques, auxquelles on ne pense pas toujours. Voici ce qu’il faut savoir sur le sujet.

LE BOUCHON DE CÉRUMEN 

 

Commençons par le bouchon de cérumen, cette sécrétion qui a pour rôle de lubrifier naturellement le tympan et qui agit tel un bouclier… Il arrive parfois qu’il devienne épais et commence à moins bien s’écouler. Il finit alors par s’accumuler, durcir et former un bouchon. Dès lors que vous commencez à sentir la gêne occasionnée par le bouchon, abandonnez immédiatement l’idée de recourir au coton tige ! Vous ne ferez qu’aggraver les choses en enfonçant le bouchon plus profondément ; et il existe un risque réel de perforer le tympan. Dans un premier temps, nous vous livrons un truc de grand-mère qui a fait ses preuves … Un simple bain d’oreille qui peut dissoudre votre bouchon de cérumen : Versez 5 gouttes d’huile végétale directement dans votre conduit auditif externe, en penchant votre tête, Couchez-vous pour que l’huile reste bien à l’intérieur du conduit, Laissez agir durant 5 minutes puis relevez-vous. Si le bouchon n’est pas trop important, le cérumen va alors être dissous et s’écouler rapidement. Il ne vous reste alors plus qu’à prendre un mouchoir et nettoyer toutes les impuretés. Si cette méthode douce ne suffit pas, mieux vaut éviter d’attendre que la pression soit insupportable dans vos oreilles, ou de risquer une perte d’audition ! Nous vous recommandons donc vivement de faire ôter le bouchon par un médecin. Il utilisera une instillation d’eau tiède à l’aide d’une poire auriculaire afin de ramollir, puis extraire le bouchon de cérumen. 


LE RISQUE D’OTITE 


La sensation d’oreille bouchée peut être symptomatique d’une otite. Cette inflammation de l’oreille moyenne ou de l’oreille externe exige une consultation, car en l’absence d’une prise en charge par le médecin traitant ou par un ORL, l’otite peut prendre de l’ampleur, et peut même entraîner une myringite, c’est-à-dire une inflammation du tympan. En plus de la sensation d’oreille bouchée, il y a lieu de suspecter un risque d’otite si d’autres symptômes tels que des vomissements, des vertiges, une perte d'appétit, un bourdonnement ou un saignement des oreilles, se déclarent… 

 

LA MALADIE DE MÉNIÈRE 


La sensation d’oreille bouchée peut également être l’une des manifestations de la maladie de Ménière, une affection de l’oreille interne. Il s'agit d'une maladie chronique dont les causes restent encore inconnues, qui touche légèrement plus de femmes que d'hommes et se déclare souvent entre 40 et 60 ans. Elle provoque des vertiges mais aussi des acouphènes, des vomissements, et une diminution plus ou moins importante de l’audition. Ainsi, si votre sensation d’oreille bouchée s’accompagne de crises de vertiges, mieux vaut faire réaliser un bilan complet auprès d’un ORL, afin d’écarter cette suspicion de maladie de Ménière. 

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
La rage de dent

Le mot « rage » vient surement de l’intensité de la douleur que provoquent les crises les...Lire plus...

La lumière bleue

Au XXIème siècle l’hyper-connexion est devenue monnaie courante, les jeunes se souhaitent leur...Lire plus...

Infarctus, comment réagir ?

Soudain, une vive douleur dans la poitrine et vous êtes seul(e) ! C’est peut-être un infarctus d...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire