Pas d'age pour faire un check-up médical !

  • Par Valérie Macquet
  • Mise en ligne : 10 mai 2022
  • Mise à jour : 24 novembre 2022

Selon quelques idées reçues, si l’on n’est ni sportif, ni nouvellement retraité, réaliser un check’up serait superflu, voire grotesque à partir du moment où l’on se considère en pleine forme... Grave erreur ! Le check’up n’est l’apanage d’aucune population. Il s’impose partiel ou complet, à des intervalles réguliers tout au long de notre vie, histoire de voir si la belle mécanique dont nous a pourvus Mère Nature, est toujours dans un état optimum. Voyons donc les incontournables à checker lors de ces « contrôles techniques » qui vont ponctuer notre vie d’adulte…

POUR LES FEMMES

  • Le frottis cervico utérin : cet examen permet de détecter un éventuel cancer de l’utérus. Il s’effectue tous les trois ans entre 25 et 65 ans, et est réalisé par le médecin traitant, le gynécologue ou une sage-femme.
  • L’ostéodensitométrie : il s’agit là de détecter l’ostéoporose ; cette maladie dont souffrent 39% des femmes de plus de 65 ans. L’examen se pratique en mesurant la densité minérale osseuse de la patiente.
  • La mammographie : elle est préconisée tous les deux ans à partir de 50 ans car 80% des cancers du sein se déclarent après cette échéance. Cependant, les femmes considérées à risque du fait des antécédents familiaux, doivent être en général suivies à partir de l’âge de 20 ans. 

POUR LES HOMMES

  • Le bilan glycémique : il est préconisé dès 40 ans, afin de diagnostiquer les diabètes de type 2, beaucoup plus fréquents chez les hommes que chez les femmes. Le tabac, le cholestérol, l’alcool et le surpoids notamment, sont des facteurs de risque.
  • Le bilan auditif : les soucis de pertes d’audition touchent en moyenne les hommes 10 ans plus tôt que les femmes. C’est la raison pour laquelle cet examen est préconisé pour les hommes dès qu’ils deviennent sexagénaires. Le dépistage du cancer de la prostate : l’association française d’urologie le recommande vivement dès 50 ans.

POUR TOUT LE MONDE ET SANS CRITÈRE D’ÂGE CONSULTEZ AU MOINS UNE FOIS PAR AN…

VOTRE MÉDECIN GÉNÉRALISTE :

Ce rendez-vous annuel permet à votre médecin traitant d’analyser les petits changements qui sont peut-être des détails pour vous, mais qui pour lui, peuvent dire beaucoup ! 

Ainsi ; il analysera les prises - ou pertes - de poids, les essoufflements, un sommeil de mauvaise qualité, une fatigue accrue, etc. A chacun de ces bilans, devrait être effectués, à minima :

  • Une auscultation cardiaque et pulmonaire,
  • Un examen des articulations, la vérification des réflexes, et un contrôle vaccinal,
  • Une prise de la tension.

Le médecin est également susceptible de prescrire un bilan sanguin, en cas de surpoids, d'hypertension, ou d'antécédents familiaux de diabète de type 2, afin de vérifier :

  • Le dosage des globules (blancs, rouges) et des plaquettes afin d’écarter une anémie ou une infection ; 
  • Le taux de créatinine pour vérifier le bon fonctionnement des reins ;
  • Une glycémie pour mesurer le taux de sucre dans le sang et détecter un diabète ;
  • L’exploration des lipides sanguins comprenant le mauvais cholestérol.

UN DERMATOLOGUE 

Avec près de 60 000 nouveaux cas par an, le cancer de la peau est malheureusement l’un des plus répandus en France. Néanmoins, une détection précoce offre de bien meilleures chances de guérison, d’où l’intérêt de faire vérifier annuellement, l’état de son derme. Et ce, à fortiori si vous êtes doté(e) d’une peau plutôt claire et/ ou de nombreux grains de beauté.

Le saviez-vous ?

Selon l’Inserm, l’hypertension artérielle est la maladie chronique la plus fréquente en France : elle concernerait un adulte sur trois.

UN DENTISTE :

Peu de gens le savent, mais le brossage quotidien des dents, s’il est indispensable, n’est pour autant pas suffisant. Il ne nettoie en effet que 60% de la surface de nos dents. Il est donc fortement recommandé d’y ajouter, à minima un détartrage annuel, qui permettra d’éliminer les bactéries contenues dans la plaque dentaire, et, ainsi, d’éviter d’éventuelles infections ou inflammations des gencives.

Le saviez-vous ?

Grâce à M'T dents, l'Assurance Maladie offre, tous les 3 ans, un rendez-vous et, si besoin, des soins chez le dentiste aux enfants dès l'âge de 3 ans et aux jeunes jusqu'à l'âge de 24 ans.

CONSULTEZ AU MOINS TOUS LES TROIS ANS UN OPHTALMOLOGUE À PARTIR DE 45 ANS :

ce rendez-vous est primordial car il existe plusieurs types de maladies oculaires (tels que, par exemple, le glaucome ou une lésion de la rétine), qui ne provoquent pas immédiatement des troubles de la vue, mais qui, pour autant, sont bel et bien présentes et peuvent s'avérer dangereuses à terme. C’est la raison pour laquelle le Syndicat national des ophtalmologistes  recommande des visites périodiques, quand bien même avez-vous le sentiment de parfaitement voir. 

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
LA SÈCHERESSE BUCCALE : FAU...

Avoir la bouche sèche est une sensation désagréable. Mais au-delà d’être i...Lire plus...

Comment gérer les problèmes...

Bien que la plupart du temps, ils soient bénins, les problèmes de transit ou de digestion se r&eacut...Lire plus...

Oreilles bouchées

Vous venez de prendre l’avion, vous vous êtes baigné(e) sans bouchons d’oreilles  ; ...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire