Comment payer sa maison de retraite ?

  • Par Pascale PEIFFER
  • Mise en ligne : 10 janvier 2018
  • Mise à jour : 10 janvier 2018

Vos parents doivent entrer en maison de retraite et n'ont pas les revenus nécessaires pour régler la pension. Si leur épargne et leur retraite ne suffisent pas il existe des possibilités, des aides pour couvrir les frais mensuels.

L'APA : aide personnalisée d'autonomie

Tout d'abord l'APA (l'aide personnalisée d'autonomie) finance les dépenses liées à la dépendance d'une personne qu'elle réside chez elle ou en maison de retraite. Le montant de cette aide est fixé (entre autre) selon les ressources et le dossier de demande est à  retirer soit au C.C.A.S. de la commune soit au Conseil Général ou encore à la maison de retraite.

L'assurance dépendance

L'assurance dépendance, si elle a été souscrite au préalable par vos parents (auprès d'une mutuelle, banque, assurance…) peut donner droit à une rente à vie ou à un capital qui viendra compléter leurs revenus.

L'allocation de logement social

D'autre part, l'allocation de logement social, versée par la Caisse d'Allocations Familiales peut également contribuer au paiement de la maison de retraite. Son montant dépend à nouveau des ressources et des frais d'hébergement.

Les aides de la commune mais priorité aux enfants

La commune peut aussi proposer une aide sociale pour couvrir une partie des frais d'hébergement. Mais cette aide ne vient qu'après l'aide de la famille (les enfants ayant une obligation d'aide alimentaire pour leurs parents dans le besoin). Rappelons ici que le montant de l'aide de la famille est déterminé en fonctions des ressources des différents enfants et des besoins des parents. L'aide sociale est souvent un dernier recours et délicate à gérer car cette aide financière est considérée comme une avance successorale. Ainsi, si vos parents vendent un bien de leur vivant, l'aide sociale sera récupérée et si à leur décès ils vous laissent un héritage, vous devrez en déduire les sommes et les rembourser.

Les caisses de retraite

Pensez également aux différentes caisses de retraite du régime général ou complémentaire de vos parents. Elles gèrent des fonds sociaux destinés à aider leurs cotisants.

Le prêt viager hypothécaire

Enfin, un nouveau dispositif, le prêt viager hypothécaire permet d'obtenir un prêt qui est garanti par la valeur de l'habitation dont on est propriétaire et ceci quel que soit l'âge de l'emprunteur. Ainsi en hypothéquant leur logement et sans devoir le vendre vos parents pourront emprunter de l'argent pour compléter leurs revenus. Le montant du crédit peut être versé sous forme de capital ou bien de rente à vie. Il est calculé en fonction de leur âge et de la valeur du bien hypothéqué. Il est remboursé à leur décès par la vente du bien.  Renseignez-vous auprès de votre banque.

Louer son logement

Si vos parents sont propriétaires de leur logement on peut envisager de louer ce bien afin de compléter les revenus. Ceci en sachant que la gestion et l'entretien du logement entraînent certaines contraintes. La vente du bien est une mesure plus radicale mais l'argent de la vente placé sur un compte qui génère des intérêts permettra à vos parents de puiser mensuellement selon leurs besoins en toute tranquilité.

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
La Vente en Viager : de nom...

Entre l’allongement de la durée de vie et le gel des retraites qui entraîne pour certains une d...Lire plus...

Investir dans une résidence...

Le régime LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) dans « les résidences de services...Lire plus...

Assurance de crédit immobil...

Avant de se lancer, dans l’achat d’un bien immobilier, il est indispensable de penser à l&rsquo...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire