L’alimentation chez la personne âgée

  • Par Héloïse Morée
  • Mise en ligne : 15 février 2018
  • Mise à jour : 15 février 2018

Conserver une alimentation variée et équilibrée, c’est indispensable à tous les âges de la vie. Vieillir n’est donc pas synonyme d’une perte d’intérêt pour la nourriture. L’organisme présente en effet des besoins tout au long de la vie. Il faut veiller à lui apporter les minéraux et les vitamines qui lui sont nécessaires pour son bon fonctionnement.

Bien vieillir grâce à une alimentation saine

Les secrets du vieillissement réussi intéressent tant les chercheurs que les personnes âgées elles-mêmes. L’une des réponses se trouve dans une sphère trop souvent négligée. Il s’agit de l’alimentation. Contrairement à ce que pensent souvent les gens, ce n’est pas parce que l’on prend de l’âge que nos besoins nutritionnels vont en diminuant, bien au contraire. L’appétit des personnes âgées est trop souvent associé à tort à celui d’un petit oiseau. Le vieillissement entraîne même une augmentation des besoins en protéines et en vitamines.

Prévenir la dénutrition

Le manque d’information quant aux besoins nutritionnels des personnes âgées est souvent la cause d’une dénutrition et d’une déshydratation, sources de problèmes de santé qui pourraient être évités. Ceci est d’autant plus valable à domicile, notamment pour les personnes âgées qui vivent seules et gèrent leur nourriture en toute autonomie. En effet, au sein des établissements pour personnes âgées dépendantes, des plans nutritionnels sont élaborés pour pallier ce problème.

Les causes de la dénutrition

Le fait de mal se nourrir n’est pas uniquement lié à un manque de connaissances. Dans une grande partie des cas, les problèmes buccaux que rencontrent les aînés les empêchent de profiter d’une alimentation variée. La perception du goût évolue également, rendant ainsi les aliments assez semblables les uns aux autres. La diminution de l’odorat vient elle aussi impacter l’envie de manger. Le moment du repas n’est alors plus toujours à associé à un moment de plaisir.

Les médicaments, quant à eux, entraînent parfois une baisse de l’appétit. C’est également le cas du diabète. Les troubles du comportement peuvent aussi modifier le rapport à l’alimentation. Sujettes à une diminution de l’appétit, les personnes ont la sensation de s’alimenter correctement et en quantité suffisante, ce qui est un leurre. La perte d’appétit est alors souvent à l’origine d’une déshydratation.

Les bienfaits d’une alimentation variée et suffisante

Les effets positifs d’une nourriture adaptée sont multiples. Au-delà d’un apport nutritionnel délivrant l’énergie nécessaire au corps, bien manger permet d’éviter l’apparition de maladies (cancer, ostéoporose, problèmes de cataracte, démence…). De plus, l’équilibre alimentaire permet de lutter contre la diminution des défenses immunitaires.

Personnaliser son alimentation

Pour bien vieillir, il est indispensable de continuer de se faire plaisir en mangeant. C’est là l’une des clés du succès au plan alimentaire. Ainsi, il y a peu de risques de souffrir de carences.

En cas de problèmes dentaires, les plats peuvent être mixés tout en restant goûteux. Il est en effet parfaitement possible de confectionner de délicieuses purées à base de légumes, de viande ou encore de poisson. 

Globalement, il est indispensable de conserver trois repas par jour et de boire au minimum 1,5 litre d’eau quotidiennement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Articles associés
La déshydratation chez les ...

Avec l’arrivée de l’été et des grosses chaleurs, les personnes âgées...Lire plus...

Les eaux de source, plates,...

Quelle que soit l’origine de l’eau que l’on boit il est important d’en boire en moyenne un...Lire plus...

Faire ses conserves : des a...

Pour manger des fruits et des légumes toute l’année sans avoir recours aux conserves industrie...Lire plus...

Écrivez-nous un commentaire